Performance aux Musées d’Aix et de Marseille. Performance in the Museums of Aix and Marseille.

Dans la journée du patrimoine du 18 09 2010, une performance s’est déroulée aux Musées d’Aix et de Marseille

Au musée Cantini à Marseille, au Mac à Marseille, au musée Granet à Aix-en-Provence, au musée des Tapisseries à Aix-en-Provence.

Il s’agit d’un travail pensé à partir de l’ouvrage de Hegel: La phénoménologie de l’esprit et qui traite de la manière dont les objets sont perçus. Je fais appel aux textes philosophiques comme les sculpteurs travaillent  la matière ou les peintres la couleur. Cette oeuvre se présente comme une unité de mesure. Par le biais du langage elle s’est dépouillée de toute son apparence et exhibe ainsi ce pourquoi les choses sont (connues). En suivant les textes de Hegel: – Elle se livre en tant qu’expérience immédiate, c.a.d. qu’elle agit directement sur le mental par le langage. – Elle est à la fois un agir intégrant et un agir restituant. – Et énonce les attendus qui trouvent ainsi la bonne nature de son agir propre dans la signification universelle. J’ai donc ici, pris en compte: – un espace contribuant à la création d’oeuvres d‘art, dans leurs relations avec le champ. – un livre d’or me permettant d’exposer l’objet. – un titre par lequel j’introduis l’œuvre. – un « ajout de croix » et enfin une signature, qui ne sera pas toujours la mienne.

Notes complémentaires, cette oeuvre a comme point de départ le tableau: « Blanc sur Blanc de 1917  » de Kasimir Malévitch fondateur du suprématisme. Elle m’a permis de développer des travaux se produisant à partir de représentations d’enjeux artistiques. Et elle fait suite à une production d’œuvres d’art par sondage dans des lieux d’exposition.

Marseille au Musée Cantini

Marseille au Mac

Aix-en-Provence au Musée Granet

Aix-en-Provence au Musée des Tapisseries

On 18/09/2010, during the “Journée du Patrimoine”, a performance took place in the Museums of Aix and Marseille.

In Cantini Museum in Marseille, In Mac Museum in Marseille, In Granet Museum in Aix en Provence, In Tapestry Museum in Aix en Provence.

This work is based on Hegel’s book titled “The Phenomenology of Mind” and deals with the way objects are perceived.

I work on philosophical texts, like sculptors work the matter or painters the colour. This work appears like a unit of measure. Through the language, it has got rid of its own appearance and so, shows why things are appreciated. According to Hegel’s texts: – It becomes an immediate experience, which means that it directly acts on the mind through the language. – It is, at the same time, an integrating act and a restoring act. – It states ends sought to act through recognized values. Thus, I considered: – A place contributing to the creation of works of art, in their own relationship with the field. – A Visitor’s Book allowing me to exhibit my work. – A title as an introduction to the work. – Finally, a “cross” in addition to a signature which won’t necessarily be mine.

Complementary notes

This work originates from the painting “White on White-1917” by Kasimir Malevitch who founded the Suprematist school. It allowed me to develop works issued from the representations of artistic stakes. It follows the exhibition of works of art by means of polls in artistic centers.

Autre blog voir: Extrait Jean-Marc Hierholzer http://hierholzer.wordpress.com/

biographie  http://hierholzerbio.wordpress.com/

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!

Aquitaweb > L'Aquitaine a référencé ce site